Les indicateurs clés de l’e-mail marketing

Nous sommes le 23 novembre 2017 et je m’aperçoit que je ne vous ai jamais parlé en détails des indicateurs de l’e-mailing. Il est grand temps de rattraper ça. C’est bien utile de vous donner des conseils sur l’optimisation de vos e-mails mais c’est mieux si vous savez comment les analyser.

Je me rattrape tout de suite en vous dévoilant les 8 indicateurs clés de l’e-mail marketing. Normalement, après cet article vous aurez toutes les clés en main pour analyser les performances de vos campagnes.

 

Indicateur #1 : le taux de délivrabilité

Le taux de délivrabilité indique combien de contacts ont réellement reçus votre e-mail sur la totalité de vos envois. Pour l’obtenir il suffit de soustraire le nombre d’e-mails qui n’ont pas aboutis au nombre total de vos e-mails envoyés. Par exemple si vous envoyez votre newsletter à 10 000 contacts et que 100 e-mails ne sont pas délivrés, votre taux de délivrabilité sera de 99%.

Pour vous aider, voici les indicateurs de références du taux de délivrabilité :

Faible : moins de 90%

Moyen : entre 90% et 95%

Fort : plus de 95%

 

Indicateur #2 : le taux d’ouverture

Le taux d’ouverture est l’indicateur phare des campagnes d’e-mailing. C’est le premier indice qu’il faut suivre pour savoir si votre campagne est performante ou non. Cependant ne croyez pas qu’il se suffit à lui même. Le taux d’ouverture vous indique la part de vos contact qui a ouvert votre e-mail, mais il ne vous donne pas d’information supplémentaire. Pour savoir si un e-mail a réellement fonctionner, il faut se pencher sur le taux de clic et les autres indicateurs énoncés dans cet article.

Pour vous aider, voici les indicateurs de références du taux d’ouverture :

Faible : moins de 10%

Moyen : entre 10% et 20%

Fort : plus de 20%

 

Indicateur #3 : le taux de clics

Le taux de clics est le deuxième indicateur à analyser quand vous voulez suivre les performances de votre campagne. Vous pouvez obtenir ce taux en divisant le nombre de clics total par le nombre d’e-mails ouverts. Grâce à cela vous pouvez savoir si le message transmis dans votre campagne a été efficace ou non. L’astuce pour faire grossir votre taux de clics est d’ajouter des boutons d’appel à l’action dans vos e-mails.

Pour vous aider, voici les indicateurs de références du taux de clics :

Faible : moins de 3%

Moyen : entre 3% et 7%

Fort : plus de 7%

 

Indicateur #4 : le taux de réactivité

Le taux de réactivité se trouve au croisement du taux d’ouverture et du taux de clics. Il permet de donner plus de sens à vos statistiques car ils comptabilise vos clics par rapport à vos ouvertures. Pour être plus précis, la formule du taux de réactivité est : taux de clics / taux d’ouverture x 100. Par exemple si vous avez un taux d’ouverture de 15% et un taux de clics de 5%, votre taux de réactivité sera de (5/15)*100 = 33%.

Pour vous aider, voici les indicateurs de références du taux de réactivité :

Faible : moins de 20%

Moyen : entre 20% et 40%

Fort : plus de 40%

 

Indicateur #5 : le taux de désabonnement

Le taux de désabonnement est un indicateur particulièrement important. C’est lui qui vous indique la pertinence de vos campagnes sur la durée. Il se calcule à chaque envoi avec la formule suivante : nombre de désabonnements / nombre d’e-mails envoyés, multiplié par 100. En toute logique, mieux vous ciblerez vos contacts, moins vous aurez de désabonnements.

Pour vous aider, voici les indicateurs de références du taux de désabonnements :

Faible : moins de 0,2%

Moyen : entre 0,2% et 1%

Fort : plus de 1%

Rendez-vous sur cet article si vous souhaitez en savoir plus sur les taux de désabonnement et mieux y faire fasse.

 

Indicateur #6 : le taux de plainte

Le taux de plainte vous indique la part de vos e-mails qui ont été signalés comme “spam”. Que ce soit un signalement automatique généré par les boîtes de réception ou manuellement par vos contacts. pour l’obtenir, la formule est : nombre de plaintes / nombre d’e-mails envoyés, multiplié par 100. Exemple : 10 plaintes sur 10 000 envois = 0,1%. Il faut savoir que plus votre taux de plainte est élevé, moins votre délivrabilité sera élevée.

Pour vous aider, voici les indicateurs de références du taux de plainte :

Faible : moins de 0,05%

Moyen : entre 0,05% et 1%

Fort : plus de 1%

 

Indicateur #7 : le taux de NPAI

Le taux de NPAI vous indique le nombre d’e-mails non délivrés à causes d’adresses mails erronées ou obsolètes. Pour l’obtenir il faut faire la formule suivante après chaque envoi : nombre d’adresses mails marquées comme introuvables / nombre d’adresses mails valides, multiplié par 100. Si vous avez des adresses mails introuvables, il faut immédiatement nettoyer votre base de données.

Pour vous aider, voici les indicateurs de références du taux de NPAI :

Faible : moins de 5%

Moyen : entre 5% et 10%

Fort : plus de 10%

 

Indicateur #8 : le taux de conversion

Le taux de conversion de vos e-mails est le seul qui n’est pas réalisé directement sur vos e-mails. Il s’agit du nombre de conversions obtenues grâce à votre e-mails. Ce taux s’obtient via votre suivi de conversion sur Google Analytics par exemple. Vous pouvez isoler le trafic provenant de votre e-mailing et voir combien de conversions ont eu lieu depuis ce canal. Par exemple, si votre e-mailing a généré 20 conversions sur un total de 600 clics, votre taux de conversion sera de 3,3%.

Pour booster le taux de conversion de vos e-mails je vous invite à lire notre article dédié.

 

J’espère que cet article vous aura plu et qu’il vous aidera dans vos prochaines campagnes. Si vous souhaitez créer des newsletters e-commerce parfaites, je vous invite à télécharger notre guide e-commerce dédié. Vous pouvez partager cet article sur les réseaux sociaux et laisser un commentaire pour discuter de vos pratiques marketing.

 

|

Découvrez Welkom

 

Laisser un commentaire