5 conseils de design pour créer vos e-mailings e-commerce

Comment peut-on créer un e-mailing optimisé pour le e-commerce ? Quelles sont les règles graphiques à respecter pour avoir un bon taux de clic ? Je vais vous donner 5 conseils de design qui vous permettront de créer des newsletters optimisées pour votre e-commerce. Vous-êtes prêt ?

1. Tenir compte de la ligne de flottaison

Le premier conseil que je vais vous donner aujourd’hui est de toujours tenir compte de la ligne de flottaison. Pour ceux qui ne connaissent pas ce terme, il s’agit de la limite entre le contenu visible et le contenu masqué. Pour être plus clair, le contenu qui se trouve au dessus de la ligne de flottaison est celui que vos prospects et clients vont voir en premier, sans avoir besoin de scroller.

Le fait de tenir compte de cette ligne de flottaison vous permettra de regrouper vos informations importantes vers le haut pour qu’elles soient visible immédiatement. L’objectif et le message principal de votre e-mailing doivent être clairement exprimés au dessus de la ligne de flottaison. Vous pouvez donc utiliser des visuels animés et mettre en avant vos produits les plus attrayants pour bien capter l’attention de vos clients et prospects. Pour information, les GIF sont mieux supportés que les vidéos classiques par les boites de réception.

La ligne de flottaison varie en fonction de l’écran sur lequel l’e-mailing est lu. Si votre contact ouvre votre newsletter sur un écran 13 pouces, il verra plus de contenus que s’il l’ouvre sur smartphone. Assurez-vous donc que vos informations importantes s’affichent bien sur plusieurs tailles d’écran.

2. Être orienté pour la conversion

Le design de votre e-mailing doit être pensé dans l’objectif de faire des conversions. Que ce soit des achats, des réservations, de l’acquisition d’informations… vous devez orienter toute votre mise en page pour générer le plus de conversions possible.  

Pour réussir à capter le maximum de conversions, le mieux est de placer des “call to action” de façon pertinente. Placez un bouton d’action au dessus de la ligne de flottaison pour être sur qu’il soit visible dès l’ouverture l’e-mail.

Pour créer un “call to action” efficace, voici les règles de design à respecter :

  • le différencier grâce à une couleur vive et engageante
  • le mettre en avant visuelement
  • lui attribuer un message clair comme “découvrir l’offre” (au lieu de “en savoir plus”)

3. Guider ses prospects et clients

L’important pour bien véhiculer votre message dans votre e-mailing est de hiérarchiser visuellement votre contenu. Il faut que vous guidiez vos prospects et clients de façon logique tout au long de votre newsletter. Cela permettra de donner envie d’aller plus loin, contrairement à un contenu désorganisé qui ne suscitera pas de clics.

Pour structurer visuellement votre e-mailing, tenez compte du mouvement naturel du regard. Lorsque l’on est face à un contenu, naturellement, notre regard va aller de la gauche vers la droite, puis du haut vers le bas. Pour aider à accompagner ce mouvement, vous pouvez utiliser des lignes de démarcations ou des éléments graphiques comme des flèches. De cette façon, vous pourrez orienter l’attention visuelle de vos prospects et clients sur les éléments importants de votre e-mailing, à savoir les bouton d’action.

4. Personnaliser le contenu

Sur ce point, je me permets de sortir légèrement du cadre graphique mais il faut toujours que vous personnalisiez vos e-mailings. N’hésitez pas à choisir des visuels ou des produits ciblés par rapport à vos listes d’envoi. Le mieux est de toujours adapter votre contenu à vos destinataires pour qu’ils se sentent impliqués et qu’ils s’engagent.

Vous pouvez créer plusieurs listes d’envoie et adapter votre newsletter en fonction de celles-ci. Par exemple, si votre produit s’y prête, vous pouvez créer une newsletter pour les femmes et une différentes pour les hommes. Il y a certains visuels qui parleront plus aux femmes qu’aux hommes et inversement. Plus vos e-mailings seront personnalisés, plus vous aurez de chances de convertir.

5. Être adaptable à tous les écrans

Le dernier conseil design de cet article est primordial, il faut que tous vos e-mailings soient “responsive design”. En d’autres termes, il faut que vos newsletters s’affichent aussi bien sur mobile que sur ordinateur.

Depuis quelques années, le m-commerce est en expansion. De plus en plus d’internautes utilisent leurs smartphones et tablettes pour faire leurs achats en ligne, pour consulter leurs mails etc… Si vous souhaitez que vos messages soient correctement reçus par tous vos clients et prospects vous ne devez pas négliger cet adaptabilité.

Pour vous aider à vérifier le responsive de vos e-mailings, vous pouvez utiliser un éditeur qui propose l’aperçu au format mobile. Si vous n’en avez pas la possibilité, vous pouvez simplement envoyer un e-mail de test sur votre boite mail et l’ouvrir depuis votre smartphone. Assurez-vous que tout le contenu soit lisible et que les boutons d’action s’affichent correctement avant d’envoyer.

J’espère que cet article vous aura plu et qu’il vous aidera à créer vos prochains e-mailings. Si vous souhaitez aller plus loin dans l’optimisation de vos newsletters, je vous invite à télécharger notre guide e-commerce dédié. Vous pouvez partager cet article sur les réseaux sociaux et laisser un commentaire pour discuter de vos pratiques marketing.

Laisser un commentaire