Les 10 sujets d’e-mail à ne jamais utiliser

Aujourd’hui je vais aborder un point sensible de l’e-mailing : les sujets d’e-mail. Souvent considéré comme un casse-tête par les entreprises, le sujet de vos e-mails est le point d’accroche de votre marque. En une phrase vous devez donner envie d’ouvrir votre e-mail, et si vous êtes très fort, d’acheter vos produits.

Pour ne pas commettre les erreurs que l’on a tous faites avant vous, je vais vous dévoiler une liste de 10 sujets. Ces 10 expressions ou phrases ne devront jamais figurer dans l’un de vos objet d’e-mail, c’est une question de survie.

  1. “Newsletter décembre 2017”

Si jamais l’idée vous vient d’écrire “Newsletter décembre 2017” comme objet d’e-mail, oubliez immédiatement. Si vous souhaitez vraiment utiliser cette phrase, vous pouvez tout au plus nommer votre campagne ainsi, cela vous donnera un indicateur temporelle. Faites ce que bon vous semble de cette phrase, mais ne la mettez pas en objet d’e-mail sous peine de voir votre taux d’ouverture dégringoler.

  1. “Salut” ou “Coucou”

Cela paraît évident mais vous ne devez jamais vous adresser de façon familière à vos prospects ou clients. Attention, si votre stratégie de brand content est décalée et que vous avez optez pour un ton de communication familier, libre à vous de leur dire “Salut”. Si ce n’est pas le cas et que votre communication est plus classique, évitez ces termes familiers.

  1. “Découvrez notre produit !”

Cette phrase part d’une bonne intention, vous voulez gardez le mystère pour inciter à cliquer. Cependant, dans les faits ça ne marche pas vraiment. Cet objet d’e-mail est trop vague, vous ne donnez pas assez d’information sur le produit. Votre sujet doit être accrocheur et sortir du lot. Avec une phrase comme celle-ci vous risquez d’être fondu dans la masse.

  1. “TOUTES NOS IDÉES CADEAUX POUR LES FÊTES”

Si il y a bien une règle à retenir c’est celle-ci : évitez d’avoir l’air agressif dans vos objets d’e-mail. Vous ne voulez pas effrayer vos prospects ou clients. Votre objectif est bien de transmettre votre message au maximum de personnes, donc écrivez en conséquence. En parallèle de cet effet dissuasif, les majuscules sont pénalisés par les boites de réceptions et vous risqueriez de passer en SPAM. Si vous voulez garder un bon niveau de délivrabilité, OUBLIEZ LES MAJUSCULES.

  1. “En manque d’idées cadeaux ??? Découvrez notre sélection !!!”

Comme pour l’exemple précédent, l’abus de ponctuation peut paraître agressif. Cela peut donc fortement dissuader votre prospect à ouvrir votre newsletter. Pourquoi tant de points d’interrogations ? Un seul suffit amplement à poser une question.

  1. “Attention : merci de nous communiquer vos coordonnées au plus vite”

Cette phrase ne vous donne-t-elle pas l’impression d’être recherché par les autorité ? Moi si. Evitez d’effrayer vos clients avec ce genre de phrase trop directe. Si vous avez besoin d’informations complémentaires, demandez simplement à votre client de venir compléter ces coordonnées sur son compte client sécurisé. Rassurez-le au maximum, sinon vous n’obtiendrez pas les informations que vous souhaitez.

  1. 🌞✈️🏖 Envie de partir au soleil ? Découvrez notre sélection à -30%🏖✈️”

Si vous faites l’erreur de mettre trop d’emoji dans vos sujets d’e-mail c’est que vous n’avez pas suivi mes précédents conseils. Dans un précédent article je vous disais que les emojis pouvaient vous permettre de sortir du lot. Attention cette pratique est à utiliser avec modération car elle peut vite devenir envahissante. Un objet d’e-mail qui compte 5 emojis n’inspire pas forcément confiance.

  1. “Ouvrez-moi vite ! J’ai une surprise pour vous !”

Personnellement, cette phrase ne me rassure pas du tout. Il est 9h du matin, je suis dans le métro et je lis cette phrase sur ma notification d’e-mail. Mon premier réflexe : fermer le plus vite possible cet e-mail. Cette façon d’inciter à l’action est trop intrusive et l’idée de la surprise n’est pas un élément rassurant pour tout le monde.

  1. “Offre exceptionnelle : 1 produit acheté le 2ème 100% remboursé”

Si vous êtes tenté d’écrire ce type d’objet pour inciter vos clients à ouvrir votre e-mail, je vous arrête tout de suite. Les mots “offre”, “acheté”, “100%”, et autres accroches, sont pénalisés par les boîtes de réception. A nouveau, vous risquez d’être passé en SPAM et donc de perdre en délivrabilité.

  1. Enquête de satisfaction” ou “Nous voulons avoir votre avis”

Cette phrase est souvent utilisée car elle a le mérite d’être claire sur ce que vous attendez. Seulement, mettez-vous à la place de votre client. Il vient d’acheter un produit sur votre e-commerce et vous lui demandez tout de suite de donner son avis, il risque d’être agacé. En voyant ce sujet d’e-mail, son premier réflexe sera de le marquer comme lu, ou pire, comme indésirable. Si vous voulez obtenir des retours sur vos produits, faites-le sous forme de concours ou de façon plus ludique.

 

J’espère que cet article vous aidera à écrire vos prochains objets d’e-mail. N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux. Je vous invite aussi à laisser un commentaire sur vos propres croyances au sujet de l’e-mail marketing, je serais ravie d’en discuter avec vous.

 

Découvrez Welkom

Laisser un commentaire